Le vieil homme et le lac

La route, semblant à un serpent gris, a construit son chemin à travers le paysage tchèque assombri. La brume a déjà commencé à se former dans la vallée, comme des lacs un peu étranges. Nous étions sur la dernière partie de nos dix heures de route depuis les Pays-Bas et l’heure était déjà après minuit. Enfin, nous remarquons une rangée de toits qui apparaît hors de la brume, lorsque nous arrivons au petit village de Muckov. Une figure se remarque à la porte et une lumière s'allume.

Un vieil homme tchèque avec des rides et aux yeux pétillants nous accueille. Il ne parle pas anglais, ni allemand... et je ne parle pas tchèque. Avec une connaissance limitée de la langue russe, nous réussissons à se comprendre. Il nous guide à travers la maison, nous montre les chambres, la chaudière et la cuisine. Nous sommes trop fatigués, alors nous sourions gentiment, nous remercions l’homme et nous allons directement dans nos lits.

Alors que le soleil frais du matin faisait sa présence sur les collines lointaines, je me suis réveillé, j’ai mis mes chaussons, je me suis fait une tasse de café et je suis sorti pour jeter un coup d’œil. La maison était… atypique. C'était comme si je marchais à travers un petit musée qui rappelait de la vie de l’homme en face de la rue. Un ancien téléphone à cadran rotative, des armoires de style soviétique, un ensemble de poterie pour toutes sortes d'épices… partout où je regardais, il y avait des décorations, des souvenirs, des petites touches représentant la personnalité de l’homme. La sensation était originale, mais aussi confortable. J’ai pris mon café dehors et je marchais sur la colline. En regardant en bas, j’ai commencé à admirer le paysage impressionnant que nous avons traversé en voiture la nuit précédente. C'était comme une scène de La Mélodie du Bonheur, avec des petits villages, des fermes et des collines vertes. Les collines étaient avec des grands bosquets, des lacs scintillants et des petites rouelles. A ce moment, j’ai souris et je me suis dit, “Je peux m'habituer à ça”.

Très rapide, ensemble avec ma copine, nous avons trouvé notre routine de vacances. Nous avons pris notre maillot de bain et nos serviettes de plage, nous sommes partis vers le lac Lipno et nous avons décidé de découvrir chaque jour une nouvelle région avec des eaux luxuriantes. Nous avons bronzé sur une petite plage artificielle, nous avons monté avec une remontée mécanique, grimpé à travers une incroyable passerelle dans les arbres et nous avons conduit jusqu'à un château abandonné au sommet d’une colline avec une vue imprenable sur la vallée.

Nous avons particulièrement aimé Cesky Krumlov, une petite ville qui, selon les avis limités, n'était connue que par les habitants et par les touristes qui y sont tombés par hasard, comme dans notre cas. Nous avons conduit et entrés par une maison en pierre et nous avons toute de suite réalisée que nous avons trouvé quelque chose d’unique. Nous avons garé la voiture et nous sommes sorti rapidement pour se promener dans les ruelles étroites et sinueuses. Celles-ci étaient remplies des artisans de bois, de tanneries et des petits marchés. Des ornements en verre colorés et des épices locales inconnues remplissaient les rues comme un défilé d’une beauté véritable. Surveillant la ville depuis un affleurement rocheux, nous remarquons un grand donjon médiéval avec des ours (vivants, oui !), patrouillant dans les douves. Le donjon avait été agrandi et rénové à l'époque classique et il semblait pouvoir rivaliser avec n’importe quel château des Habsbourg ou des Bourbons de son époque. Il avait son propre théâtre et jardins, avec la taille de toute la ville environnante. Le Pont Cloak faisait la liaison entre le château et les jardins, en traversant un écart d'au moins quarante mètres, avec d’immenses arches et des piliers massifs en pierre.

Nous regardions autour de nous avec admiration. Nous n’avons pas arrêté à nous demander comment nous n’avons pas entendu de cet endroit avant et pourquoi il n'était pas sur toutes les brochures de vacances.

Je pense maintenant à la nuit quand nous sommes arrivés. Le vieil homme avec cette étincelle dans ses yeux, presque comme s’il était amusé par notre ignorance. Comme s’il savait que nous allons passer des vacances vraiment mémorables. Le tout petit village de Muckov était situé au magnifique et historique centre de la Bohême du Sud. Il est possible que sa beauté réside en partie dans son obscurité, et peut-être qu’il doit être gardé ainsi.

parc de vacances la sapiniere
19-03-2018 Camille Dubois
Sapinière, une semaine au cœur vert de l'Europe

Je dois dire que chaque fois que je pensais au Luxembourg, je pensais que... je ne sais pas. Comme littéralement, je ne peux pas dire que je savais trop sur cet endroit jusqu'à ce que j'en aie réellement l'impression. Maintenant, je peux attester le fait que ce pays est plus incroyable qu’on le pensait. C'est une terre d'une nature verte étonnamment belle, une terre de légendes et de châteaux de conte de fées, d'accueil des gens.

Lire la suite
cote belge
07-12-2017 Camille Dubois
3 jours sur la côte belge

Vous avez envie d'un long week-end? Pourquoi ne pas prendre quelques jours pour vous détendre et profiter de la côte belge?

Lire la suite
Parc de Vacances Hof van Zeeland
16-10-2017 Camille Dubois
Hof van Zeeland... pourquoi c’est encore ma destination de vacances familiale préférée

Pour commencer, j'aimerais vous dire que la planification des vacances en famille (avec des enfants) n'est pas du tout la même chose que la planification de vacances pour un couple ou néanmoins pour vous-même.

Lire la suite

Voudriez-vous être le premier informé des meilleures offres et des précieux conseils?

Vous ne manquerez de rien en activant les notifications push gratuites du site Web. C’est très pratique et vous pouvez désactiver ce service à tout moment. Vous devez cliquer sur "Autoriser les notifications" dans le message de votre navigateur.

1

Activez les notifications de Bungalow.Net